Concert

12e Août musical de Deauville

du 27 juillet au 10 août 2013

C'est pour lire et jouer plus de musique encore que les musiciens du festival de Pâques décidèrent, en 2002, de créer l'Août musical de Deauville ; et surtout pour y rencontrer leurs cadets les plus prometteurs dans des concerts où alternent solos instrumentaux et œuvres de musique de chambre les plus diverses, de la période classique à la musique de notre temps.

Partager Facebook Twitter

lundi 29 juillet 2013

Programme varié pour ce deuxième concert du 12e Août Musical. Deux jours après leur ouverture du festival dans le quatuor de Debussy, on retrouve en ce lundi 29 juillet 2013 la fratrie Girard dans le premier quatuor de Schumann, une œuvre qui figurait d’ailleurs au programme de leur premier CD pour les Discophiles Français. Cap à l’est pour la première partie du concert, avec la Sonate pour deux violons de Prokofiev, une œuvre composée à Paris en 1932 mais destinée à Dmitry Tsiganov et Vasily Shirinsky, les deux violonistes du quatuor Beethoven, une formation 100% russe qui a notamment créé la plupart des quatuors de Chostakovitch. Alexandra Soumm s’y souvient de ses origines quand Pierre Fouchenneret suit sa camarade avec brio.

Autre combinaison originale, celle tentée par Béla Bartók dans ses Contrastes, fruit de la rencontre improbable entre le compositeur, son compatriote le violoniste Joseph Szigeti et le clarinettiste de jazz Benny Goodman. La verve rythmique de son auteur y est immédiatement reconnaissable, et l’œuvre fut d’ailleurs l’un des derniers succès de Bartók avant son triste exil aux Etats-Unis en 1940. La clarinette enjôleuse d’Amaury Viduvier et le piano de Guillaume Bellom retrouvent pour l’occasion Pierre Fouchenneret pour un moment musical où le jazz vient se mêler à la partie et vivifie les airs traditionnels hongrois que Bartók a passé sa vie à collectionner.

Programme

Béla Bartók (1881-1945) , Contrastes pour violon, clarinette et piano Sz. 111

12e Août musical de Deauville - du 27 juillet au 10 août 2013 Pierre Fouchenneret Violon , Amaury Viduvier clarinette , Guillaume Bellom piano

C'est pour lire et jouer plus de musique encore que les musiciens du festival de Pâques décidèrent, en 2002, de créer l'Août musical de Deauville ; et surtout pour y rencontrer leurs cadets les plus prometteurs dans des concerts où alternent solos instrumentaux et œuvres de musique de chambre les plus diverses, de la période classique à la musique de notre temps.

Partager Facebook Twitter