Compositeur

Jessie Montgomery
1981 -

Violoniste, compositrice, militante pour la justice sociale, Jessie Montgomery est désormais une figure incontournable de la scène états-unienne contemporaine. Ses œuvres mêlant musique classique, improvisation, poésie, musique populaire et conscience politique, ont infusé à Manhattan, dans le Lower East Side des années 80-90 où elle passe sa jeunesse, au sein d’une famille d’artistes engagés. Entre la Julliard School, l’université de New York et celle de Princeton, elle se forme notamment auprès de Sally Thomas, Ann Setzer, Alice Kanack. Son répertoire verse dans la musique de chambre, les œuvres orchestrales, la musique vocale, depuis Voodoo Dolls (2012) et Strum pour ensemble de cordes, qu’elle enregistre en 2015 avec le quatuor Catalyst, jusqu’à des œuvres plus récentes comme Five Slave Songs (2018), commandée pour la soprano Julia Bullock par le Metropolitan Museum of Art, ou encore Records from a Vanishing City (2016) créé par l’orchestre de chambre Orpheus. En 2014, elle reprend l’hymne national américain dans Banner, pour ensemble à cordes, une œuvre pleine de vie et tout en dialogue, saluée par la critique pour son inventivité et son audace ; pour la compositrice, la musique est « un point de ralliement et de partage où s’expriment à la fois les différences uniques et les histoires communes ». Lauréate du prix Leonard-Bernstein de la fondation ASCAP en 2017 et de la médaille d’excellence Sphinx qui récompense les jeunes musiciens afro-américains et latino-américains, elle a été nommée en 2021 compositrice en résidence du Chicago Symphony Orchestra par Riccardo Muti.

Partager Facebook Twitter

Strum pour quatuor à cordes

21ème Festival de Pâques de Deauville, jeudi 27 avril 2017 Quatuor Niles ensemble